Quelques conseils ''éprouvés''

Vous pouvez dans cette rubrique faire des petites annonces (ventes, recherches, achats, cessions ...) concernant vos équipements en rapport avec les chemins de St Jacques : chaussures, sacs ...

Quelques conseils ''éprouvés''

Message par jean-marie » 17 Juil 2015 16:14

1. Ranger son sac toujours pareil. Et on doit savoir toujours où les ''choses" se trouvent. (Ne pas faire comme Jacques Lanzmann qui avait tout faux !!, et s'en ventait !!.
mais c'était un extraordinaire marcheur ). Plier ses vêtements, comme devrait nous l'avoir appris notre  maman (mais moi un garçon ?!!). On gagne du volume!  
     Et toujours ranger dans le même sens: Moi je mettais le sac devant moi, avec le côté épaule droite à ma droite.
    Comme si j'étais derrière un autre moi-même!! C'est ainsi que l'on prend du recul!
    Poches latérales ''réservées'' :
     droite : côté soleil
     gauche :  côté pluie, par exemple !!
2. Intérêt d'avoir un petit sac ventral : papiers, smartphone éventuel mais de plus en plus nécessaire, appareil photo, et les urgences. ...
3. Les ''dessous'' : maillots de corps et slips (même eux !) doivent être respirants et sécher très vite.
     A Décathlon, il y en a par lots de deux. Un non-séchage peut être une cause d'abandon, en tout cas de fort découragement.
4. Je conseille les bâtons et le camelbag (poche à eau).
    Avec les bâtons on peut gagner du temps : avec on bat le rythme, surtout dans les moments difficiles.
    Être dans la cadence, avoir le tempo c'est basique. Et Décathlon indique un gain de 10%.
    Le camelbag j'en avais un de 3 litres, acheté à Irun. Bien sûr c'est beaucoup trop. Mais pas vraiment délirant. Pourquoi?
    Je mettais un litre cinq d'eau. Et le camel (sic) n'était pas encombrant, si on utilise la petite technique suivante :
     Après avoir mis ses 1,5 l, le renverser et aspirer l'air que l'on éjecte ainsi on ne transportera pas de l'air inutilement qui
    prend du volume et qui fait du bruit et casse la cadence. En cas de traversée de désert on peut avoir trois litres, mais c'est
     rare!! Faire attention à mettre le bouchon sur off, sinon il y en a peut-être qui s'exclameront ''qu'est ce que cette inondation, pas possible'' :      un peu de mesure !!.
      Un danger grave : quand on fait une pause il est capital de faire attention à ce que l'embout ne traine pas par terre, car là on peut tout attraper!
     Une bouse par exemple.
     Une petite bouteille plastique de 0,5 l peut être utile,  pour une douchette rapide ou une boisson plus raffinée.....
5. Les papiers : carte européenne d'assurance, C.I. et crédential, ... , et je rajoute coordonnées de sa banque, car si vous êtes coupé de crédit (impossibilité de retrait) ça peut être très utile. 
     En cas de pépin, par exemple perte de ses cartes du chemin (par suite de stress....), je pense que le mieux c'est de contacter les associations régionales de Compostelle.
6. Un gel savon liquide sans eau est nécessaire, et même indispensable, que l'on mettra dans une poche latérale. Combien de 'water' sont sans robinet d'eau
7. Indispensable aussi une frontale. Moi j'en ai une de grande classe en tant que coureur (sic), mais à Décathlon il y en a des plus modestes et efficaces. L'intérêt de la lampe frontale c'est de la mettre
    au poignet la nuit. Rien n'est pire, en exagérant un peu, de se réveiller la nuit pour un besoin urgent, d'avoir une lampe et de ne point la trouver. :mrgreen
jean-marie
 
Message(s) : 1
Inscription : 08 Juil 2015 16:02

Re: Quelques conseils ''éprouvés''

Message par Clady » 28 Juil 2015 22:11

Un avis parmi tant d'autres possibles.
Personnellement j’ai utilisé sur le Camino Del Norte des Bâtons Brando liège –St Jacques de Compostelle équipés avec des Embouts Nordic Hiking.
Les dragonnes sont très confortables et pour quelqu’un utilisant ses bâtons en permanence c’est indispensable qu’elles le soient si l’on ne veut pas se retrouver avec des ampoules ou autres petits bobos aux mains.
Le pommeau du bâton est probablement prévu pour s’adapter à la paume de la main. En tout cas je l’utilise ainsi dans de nombreuses circonstances. J’aurais du mal à m’adapter à une autre forme de pommeau.
Les embouts Nordic sont très résistants, relativement silencieux et adaptés au Camino.
Les embouts d'origine sont à changer, trop rapidement usés.
Utilisant mes bâtons en permanence, le fait qu'ils soient rétractables est plus un handicap qu’un avantage. Ils se sont avérés limite en fiabilité, ceci étant dit je dois reconnaître que je ne les ai pas vraiment ménagés dans les montées prolongées.
Dragonnes confortables, pommeau adapté à la paume de la main et embouts résistants.
Tout cela reste mon choix de critères d’achat. D’autres auront d’autres critères.
Amicalement Jean Charles
Clady
 
Message(s) : 11
Inscription : 21 Fév 2015 21:39


Retour vers Equipements du pèlerin (Sac, chaussures, ...)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron